N°46

 
dernière parution

Unis contre l’intolérance

jeudi 18 août 2005

Unis contre l'intolérance

JPEG - 50.2 ko
Responsables religieux, universitaires et défenseurs des droits de l’homme
réunis le 21 février 2005 à Copenhague, au siège européen de l’Église de Scientologie, ont annoncé la création de la Fondation Européenne pour les Droits de l’Homme et la Tolérance. À cette occasion, Fabio Amicarelli, Directeur du Bureau des Relations Publiques et des Droits de l’Homme de l’Église de Scientologie Internationale, a présenté une nouvelle brochure Défendre la Liberté de Religion, publiée en 8 langues.

A l’heure où les pays européens tentent de faire disparaître la discrimination ethnique et religieuse, les actes d’intolérance et d’oppression se multiplient. La France ne fait pas exception.

Au cours de ces dernières années, le nombre d’agressions antisémites et xénophobes a fortement augmenté. Dans l’Est de la France, des groupuscules néo-nazis profanent des cimetières juifs, musulmans et chrétiens, couvrant les murs et les panneaux de signalisation de svastikas et d’autres symboles nazis.

Plus de 1500 actes de racisme et d’antisémitisme ont été commis l’année dernière, soit une hausse de 80% par rapport à l’année précédente, selon le Ministère de l’Intérieur.

Conséquence malheureuse de la loi interdisant le port de signes religieux ostentatoires à l’école, ceux qui choisissent de porter des symboles de leur culture et de leur foi courent le risque d’être violemment pris à partie dans la rue. D’après Amnesty International, une lycéenne de Mulhouse, Oueda Bouatti, a déposé plainte en décembre dernier contre deux hommes qui l’auraient attaquée parce qu’elle portait le foulard. Selon sa plainte, ils auraient fait référence à son « foulard de m... » avant de la battre et de la frapper avec un bâton.

Dans un tout autre registre, la création par des députés aux positions extrêmes de l’infâme liste noire des soi-disant « sectes » en 1996 a contribué à une atmosphère de confrontation. Pourtant, les minorités spirituelles et religieuses ne sont pas les seules à en souffrir.

Ainsi, en février 2005, le maire de Montreuil, Jean-Pierre Brard, bien connu pour ses attaques véhémentes contre certaines minorités religieuses, a interrompu le service dominical dans quatre églises évangéliques différentes, perturbant les pasteurs et les membres de ces communautés. Selon des témoins, il aurait lancé au pasteur du Centre missionnaire évangélique : « Monsieur, apprenez qu’ici la prière se fait dans le cœur ; on n’a pas besoin de chanter. »

Des modèles de tolérance

De tels exemples d’intolérance se retrouvent dans tous les pays d’Europe, à des degrés divers et sous des formes variables, résistant aux efforts pour les déraciner. La Fondation européenne pour les droits de l’homme et la tolérance a été créée au début de l’année pour lutter contre les injustices persistantes envers les minorités ethniques et religieuses.

Des responsables religieux, des défenseurs des droits de l’homme, des spécialistes universitaires et des droits civiques se sont réunis le 21 février 2005 au siège européen de l’Eglise de Scientologie à Copenhague. Ils ont formé une alliance destinée à résoudre une question primordiale : Dans un monde rempli d’intolérance, comment nourrir le pluralisme et construire une société stable ?

Plus de 250 personnes ont assisté à la création de la Fondation, dont le principal objectif est de renverser les tendances croissantes à la discrimination raciale et religieuse qui se manifestent à travers l’Europe, soit directement à travers la législation, soit par des décisions administratives arbitraires.

Les membres de la Fondation ont proposé d’établir des “ modèles de tolérance ”, dans le cadre desquels chaque membre, dans sa communauté et sa sphère d’influence, pourra réunir associations et représentants des pouvoirs publics afin de mettre au point des solutions législatives et administratives pour faire progresser la liberté de choix, d’association et de croyance en Europe.

La Fondation est ouverte à toutes les religions. Son conseil comprend des représentants catholiques, musulmans, hindous, protestants et scientologues, ainsi que des spécialistes du droit constitutionnel et des représentants de la police.

Aldo Natale Terrin, Professeur de philosophie et d’Histoire des religions à l’Université catholique de Milan et à l’Université d’Urbino, a déclaré : « Je vois l’importance globale de cette nouvelle Fondation européenne pour les droits de l’homme et la tolérance. Je lui apporte mon soutien sans réserves, afin que les nations et les peuples parviennent à une meilleure compréhension mutuelle et puissent ainsi mieux faire respecter les droits de l’homme partout dans le monde. »

Un pas dans la bonne direction

Un premier progrès a été réalisé peu de temps après la création de la Fondation et ses premières actions.

Au lendemain de sa conférence inaugurale, des représentants de plusieurs mouvements religieux ont déposé ensemble une plainte auprès du Rapporteur spécial des Nations Unies, dans le but d’obtenir une condamnation des mesures discriminatoires du gouvernement français s’appuyant sur la liste noire dont nous avons parlé plus haut.

Le 27 mai 2005, une circulaire du Premier Ministre Jean-Pierre Raffarin mettant fin à l’utilisation de la liste noire des groupes philosophiques et religieux fut publiée (Voir ci-contre Un décret du Premier Ministre annule la liste noire ).

Cette évolution va dans le sens des objectifs de la Fondation : une coopération entre personnes de toutes races et de toutes religions pour faire disparaître l’intolérance entre les races et les religions.

Pour en savoir plus sur la Fondation Européenne pour les Droits de l’homme et la Tolérance, il vous suffit de contacter le Responsable des droits de l’homme de l’Eglise de Scientologie au 01 44 74 61 68.

Danièle Gounord

Recherche

Brèves

Célébration de la journée mondiale de l’aide humanitaire (Vidéo)
jeudi 28 août 2014

Célébration de la journée mondiale de l’aide humanitaire (Vidéo)  >>lire la suite...

Notre lettre d’information d’avril 2014 est parue
jeudi 1er mai 2014

Sommaire : La Scientologie reconnue comme religion au Royaume Uni La Scientologie inaugure son nouveau centre spirituel, une cathédrale pour le futur L’Eglise de Scientologie lance une campagne d’information sur les actions humanitaires de ses « ministres volontaires » Lire la lettre  >>lire la suite...

17 Octobre : NOUVELLE RECONNAISSANCE DE LA SCIENTOLOGIE EN EUROPE
jeudi 17 octobre 2013

LA SCIENTOLOGIE EST PLEINEMENT RECONNUE COMME RELIGION ET ASSOCIATION D’UTILITE PUBLIQUE EN HOLLANDE La Cour d’Appel fiscale d’Amsterdam a rendu aujourd’hui 17 octobre 2013 une décision historique dans laquelle elle conclut que : « L’Eglise de Scientologie d’Amsterdam est confirmée comme étant une  >>lire la suite...

L’Eglise de Scientologie annonce porter l’affaire devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme, « loin des pressions de l’exécutif »
mercredi 16 octobre 2013

Cet arrêt est une première victoire en ce sens qu’il a définitivement débouté l’unique partie civile, l’association UNADFI, qui était venue polluer les débats illégalement tout au long du procès. En ce qui concerne le rejet du pourvoi, c’est une opportunité qui nous est offerte de porter cette affaire  >>lire la suite...

OSCE - L’Eglise de Scientologie dénonce : les pouvoirs publics français tentent d’exporter leur politique d’intolérance en Europe
mardi 15 octobre 2013

Lors de la Conférence d’examen sur la dimension humaine de l’OSCE, qui s’est tenue à Varsovie du 23/9 au 4/10/2013, l’Eglise de Scientologie a rappelé les tentatives répétées de la Miviludes pour convaincre les voisins européens de la France du bien-fondé de sa politique d’intolérance à l’encontre des  >>lire la suite...

Interview de Bashy Quraishy : le célèbre journaliste et militant des droits de l’homme a été pris à partie lors de la Conférence annuelle de la FECRIS à Copenhague
mercredi 9 octobre 2013

1. Qui est Bashy Quraishy ? 2. Résumé de quelques extraits 1. Qui est Bashy Quraishy ? Il est né en Inde, mais a grandi au Pakistan. Il est membre de plusieurs commissions, comités et conseils concernant les Droits de l’homme, les questions d’égalité ethnique ou religieuse, l’anti-racisme,  >>lire la suite...

Dernière vidéo

* MIVILUDES : La vérité sur des mensonges
* MIVILUDES : La vérité sur des mensonges

Ouvrages et dossiers

  • Les reconnaissance religieuses de la Scientologie en Europe et dans le monde Les reconnaissance religieuses de la Scientologie en Europe et dans le monde
  • The new heretics of France The new heretics of France
  • Réveil du religieux, éveil de la société Réveil du religieux, éveil de la société
  • France 2012, Inquisition en bande organisée France 2012, Inquisition en bande organisée
  • Liberté d'accès aux documents administratifs Liberté d’accès aux documents administratifs
  • La liste noire, un rapport sous influence La liste noire, un rapport sous influence