N°46

 
dernière parution
Accueil Actualités Résister au nom d’une certaine idée de l’Homme

Résister au nom d’une certaine idée de l’Homme

mercredi 30 janvier 2008

Quand de grands écrivains, comme Elie Wiesel, faisaient connaître au monde dans les années 60 le sort des Juifs d’Union Soviétique, la communauté internationale eut beaucoup de mal à croire qu’il pouvait encore exister des Juifs pratiquants en URSS après 50 ans de communisme. La ferveur religieuse avait pourtant survécu.

Dans de nombreux pays opprimés, de la Pologne au Tibet, et pour d’innombrables minorités persécutées, la croyance religieuse s’est révélée comme l’une des forces les plus puissantes de leur identité et de leur élan vers la liberté.

De tous temps, l’homme a cherché des réponses aux mystères de la vie. Confronté à des forces qui le dépassaient, il a refusé de se considérer comme un animal un peu plus évolué que les autres et a levé la tête vers le ciel. Face aux persécutions de tous ordres et de tout temps à travers l’Histoire, les hommes se sont battus pour être libres de leurs croyances.

Puis sont apparues les philosophies dites rationalistes, cherchant à expliquer le monde par une approche scientifique et matérialiste. Exerçant leur influence dans les plus hauts cercles du pouvoir, elles défendent farouchement le régime de « laïcité » auquel les Français sont, à juste titre, si attachés. Mais, comme l’écrit Henri Tincq dans Le Monde du 25 janvier : « Cette victoire de la laïcité n’exclut pas la reconnaissance de l’utilité sociale et du rôle d’animation démocratique que joue la religion. » Utile rappel pour certains groupes qui ne réussissent pas toujours à éviter dérives et sectarisme à l’encontre d’autres mouvements d’idées.

Ainsi, quand le Grand Orient de France, dans un récent communiqué, s’indigne contre les mouvements spirituels et ravale la liberté de conscience au rang de « prétexte fallacieux », nous leur répondons ceci : les valeurs héritées des Lumières dont ils voudraient avoir le monopole commencent par le respect de l’Homme.

Il y a presque 40 ans, André Malraux exprimait son inquiétude en ces termes : « Nous sommes la première civilisation sans valeur suprême ». Comme en écho, le président Sarkozy, dans son discours de Riyad du 14 janvier 2008, a rappelé le rôle civilisateur des religions : « Je ne connais pas de pays dont l’héritage, dont la culture, dont la civilisation n’aient pas de racines religieuses. », a-t-il dit. Au niveau européen, le Comité des Ministres du Conseil de l’Europe ouvrira le 8 avril prochain le dialogue avec des représentants de communautés religieuses, pour mieux intégrer les apports des mouvements philosophiques et religieux à la société civile

Recherche

Brèves

Célébration de la journée mondiale de l’aide humanitaire (Vidéo)
jeudi 28 août 2014

Célébration de la journée mondiale de l’aide humanitaire (Vidéo)  >>lire la suite...

Notre lettre d’information d’avril 2014 est parue
jeudi 1er mai 2014

Sommaire : La Scientologie reconnue comme religion au Royaume Uni La Scientologie inaugure son nouveau centre spirituel, une cathédrale pour le futur L’Eglise de Scientologie lance une campagne d’information sur les actions humanitaires de ses « ministres volontaires » Lire la lettre  >>lire la suite...

17 Octobre : NOUVELLE RECONNAISSANCE DE LA SCIENTOLOGIE EN EUROPE
jeudi 17 octobre 2013

LA SCIENTOLOGIE EST PLEINEMENT RECONNUE COMME RELIGION ET ASSOCIATION D’UTILITE PUBLIQUE EN HOLLANDE La Cour d’Appel fiscale d’Amsterdam a rendu aujourd’hui 17 octobre 2013 une décision historique dans laquelle elle conclut que : « L’Eglise de Scientologie d’Amsterdam est confirmée comme étant une  >>lire la suite...

L’Eglise de Scientologie annonce porter l’affaire devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme, « loin des pressions de l’exécutif »
mercredi 16 octobre 2013

Cet arrêt est une première victoire en ce sens qu’il a définitivement débouté l’unique partie civile, l’association UNADFI, qui était venue polluer les débats illégalement tout au long du procès. En ce qui concerne le rejet du pourvoi, c’est une opportunité qui nous est offerte de porter cette affaire  >>lire la suite...

OSCE - L’Eglise de Scientologie dénonce : les pouvoirs publics français tentent d’exporter leur politique d’intolérance en Europe
mardi 15 octobre 2013

Lors de la Conférence d’examen sur la dimension humaine de l’OSCE, qui s’est tenue à Varsovie du 23/9 au 4/10/2013, l’Eglise de Scientologie a rappelé les tentatives répétées de la Miviludes pour convaincre les voisins européens de la France du bien-fondé de sa politique d’intolérance à l’encontre des  >>lire la suite...

Interview de Bashy Quraishy : le célèbre journaliste et militant des droits de l’homme a été pris à partie lors de la Conférence annuelle de la FECRIS à Copenhague
mercredi 9 octobre 2013

1. Qui est Bashy Quraishy ? 2. Résumé de quelques extraits 1. Qui est Bashy Quraishy ? Il est né en Inde, mais a grandi au Pakistan. Il est membre de plusieurs commissions, comités et conseils concernant les Droits de l’homme, les questions d’égalité ethnique ou religieuse, l’anti-racisme,  >>lire la suite...

Dernière vidéo

* MIVILUDES : La vérité sur des mensonges
* MIVILUDES : La vérité sur des mensonges

Ouvrages et dossiers

  • Les reconnaissance religieuses de la Scientologie en Europe et dans le monde Les reconnaissance religieuses de la Scientologie en Europe et dans le monde
  • The new heretics of France The new heretics of France
  • Réveil du religieux, éveil de la société Réveil du religieux, éveil de la société
  • France 2012, Inquisition en bande organisée France 2012, Inquisition en bande organisée
  • Liberté d'accès aux documents administratifs Liberté d’accès aux documents administratifs
  • La liste noire, un rapport sous influence La liste noire, un rapport sous influence