N°46

 
dernière parution
Accueil Actualités Lettres d’information Lettre d’information et de propositions

Lettre d’information et de propositions

mardi 13 juillet 2010

Réflexion sur les malheurs de l’équipe de France de football

Dans le débat qui a suivi les mésaventures de l’équipe de France de football en Afrique du Sud, il a été longuement discuté des divisions et des conflits internes au sein de cette équipe. Une chose est certaine, ce groupe a implosé sans que rien n’ait été fait pour l’éviter. Ce que l’on peut dire de cet événement, c’est qu’il met en lumière le manque de connaissance dans le domaine des relations humaines, qui est général dans notre société.

Dans le but d’aider son prochain, l’humaniste Ron Hubbard, fondateur de la Scientologie, a écrit plusieurs ouvrages et a donné de nombreuses conférences sur le sujet de l’évaluation humaine et sur l’origine des conflits. Dans ses écrits, il donne des éléments précieux permettant de comprendre le comportement humain et de prédire des comportements futurs, notamment le fait de savoir si l’on peut s’attendre de la part d’une personne à des comportements constructifs ou bien plutôt à des comportements destructifs, ouverts ou cachés.

Doit-on se passer de cette connaissance, doit-on la combattre ou bien faut-il lui laisser une chance ? Ne serait-ce pas à chaque individu de répondre à ces questions sur un plan personnel, plutôt qu’à l’État ?

Les scientologues se mobilisent contre la drogue

Le 26 juin dernier, à l’occasion de la Journée internationale contre l’abus et le trafic illicite de drogues organisée par l’ONU, une cinquantaine de bénévoles de l’association « Non à la drogue, oui à la vie » ont sillonné Paris à vélo pour distribuer des brochures de prévention contre les principales drogues que l’on trouve en France. D’après une enquête récente, les Français sont de plus en plus conscients du danger réel que représente la consommation des drogues. Ainsi, pour le cannabis, 62% des Français le considèrent comme dangereux dès le stade de l’expérimentation, contre 52% en 2002.

Cette évolution est en bonne partie due au travail des associations qui œuvrent sur le terrain. C’est le cas en particulier pour l’association « Non à la drogue, oui à la vie », parrainée par L’Église de Scientologie et qui, depuis 19 ans, mène des campagnes de prévention particulièrement efficaces. L’association a produit des livrets et des films de prévention qui mettent en avant les témoignages d’anciens toxicomanes. « Les documentaires et les livrets intitulés La Vérité sur la drogue sont directs, poignants et réels, » pour Robert Galibert, le président de l’association en France. « Ils sont utiles aux jeunes, aux parents, aux éducateurs, aux forces de l’ordre, aux travailleurs sociaux et à toute personne concernée. Il ne s’agit pas juste de faire peur - il s’agit d’expériences de la vraie vie et de faits. » Pour en savoir plus, rendez vous sur le site internet http://www.nonaladrogue.org

Miracles à Haïti

Haïti et son cortège d’horreurs est aussi le théâtre de gestes de solidarité particulièrement émouvants, et aussi parfois de miracles comme pour Ralph Gedeon, 22 ans, étudiant haïtien enterré vivant lors du tremblement de terre le 12 janvier dernier. Après les secousses dévastatrices, le père de Ralph, inquiet de l’absence de son fils, se rendit à son école pour constater qu’elle n’était plus qu’un amas de gravats. Au lieu de sombrer dans le désespoir, il parcourut en tous sens le campus dévasté, en appelant sans arrêt son fils. Le lendemain, le premier miracle se produisit. Ralph, enseveli sous de tonnes de béton, eut une vision de son père et cria : « Je suis ici ». Par une chance inouïe, son père l’entendit, et réussit à le retirer des décombres après un jour et demi d’efforts. Admis à l’hôpital général, Ralph apprend que le seul moyen d’arrêter l’infection est de l’amputer : « Je souffrais beaucoup. Mais je ne voyais pas comment je pouvais vivre sans ma jambe. J’ai pensé, très bien— alors je vais mourir. » C’était sans compter sur Ayal Lindeman, scientologue américain de New York, présent sur les lieux en tant qu’infirmier bénévole. Il raconte : « Le slogan des Ministres volontaires de Scientologie dont je fais partie est ‘On peut y faire quelque chose,’ et je me trouvais dans une situation où je devais le mettre en pratique. » Il appelle un ancien camarade d’études, le Dr. Gibson, chef du service de chirurgie orthopédique de la Faculté de Médecine de Yale. Lindeman lui parle de Ralph, lui explique que si on ne lui redonne pas une jambe, le jeune homme se laissera mourir. Le Dr. Gibson est touché. Il décide de prendre en charge les soins de Ralph. C’est alors que Lindeman va voir Ralph et lui dit : « Tu dois vivre une longue vie parce qu’un jour ton père va avoir besoin de toi, il faudra que tu sois là pour lui comme il est là pour toi en ce moment. » Ralph accepte alors l’amputation. La suite, c’est l’arrivée de Ralph aux Etats-Unis et plusieurs opérations qui lui permettent de remarcher avec une jambe artificielle. Le 25 juin dernier, le père de Ralph est arrivé à l’aéroport Kennedy de New York pour retrouver son fils. Ralph était là et l’attendait, debout.

Procès Kerviel, gaspillage des fonds publics, comment rendre notre société plus éthique ?

Monsieur Sarkozy a déclaré que la République devait être irréprochable. Comment faire dans une société où les valeurs morales sont en déclin pour que les représentants de l’État, finalement des membres de cette société au départ comme les autres, deviennent exemplaires ? La même question se pose en réalité à tous les niveaux de la société. Peut-on contraindre un patron ou un employé à se comporter de manière totalement honnête si les valeurs d’honnêteté n’ont pas été préalablement inculquées à ces personnes ? C’est en fait un problème sur lequel Ron Hubbard, comme bien d’autres philosophes, s’est penché dans un texte intitulé L’influence de la religion dans la société. Ce texte est le texte de référence pour les Ministres volontaires de l’Église de Scientologie dont le but est d’instiller des valeurs spirituelles dans une société matérialiste. En voici un extrait : « Quand la religion n’a pas d’influence dans une société ou a cessé d’en avoir, l’État hérite de tout le fardeau de la moralité publique, de la criminalité et de l’intolérance. Il doit alors avoir recours à la répression pénale et à la police. Toutefois, ses efforts sont vains, car si la moralité, l’intégrité et le respect de soi ne sont pas déjà inhérents à l’individu, essayer de les imposer ne mènera pas à grand-chose. Ce n’est que par une conscience spirituelle et en inculquant la valeur spirituelle de ces qualités que ces dernières pourront se développer. Il doit y avoir plus de raison et plus de motivation spirituelle à être moral, etc…, que de menace de discipline humaine. »

Recherche

Brèves

Célébration de la journée mondiale de l’aide humanitaire (Vidéo)
jeudi 28 août 2014

Célébration de la journée mondiale de l’aide humanitaire (Vidéo)  >>lire la suite...

Notre lettre d’information d’avril 2014 est parue
jeudi 1er mai 2014

Sommaire : La Scientologie reconnue comme religion au Royaume Uni La Scientologie inaugure son nouveau centre spirituel, une cathédrale pour le futur L’Eglise de Scientologie lance une campagne d’information sur les actions humanitaires de ses « ministres volontaires » Lire la lettre  >>lire la suite...

17 Octobre : NOUVELLE RECONNAISSANCE DE LA SCIENTOLOGIE EN EUROPE
jeudi 17 octobre 2013

LA SCIENTOLOGIE EST PLEINEMENT RECONNUE COMME RELIGION ET ASSOCIATION D’UTILITE PUBLIQUE EN HOLLANDE La Cour d’Appel fiscale d’Amsterdam a rendu aujourd’hui 17 octobre 2013 une décision historique dans laquelle elle conclut que : « L’Eglise de Scientologie d’Amsterdam est confirmée comme étant une  >>lire la suite...

L’Eglise de Scientologie annonce porter l’affaire devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme, « loin des pressions de l’exécutif »
mercredi 16 octobre 2013

Cet arrêt est une première victoire en ce sens qu’il a définitivement débouté l’unique partie civile, l’association UNADFI, qui était venue polluer les débats illégalement tout au long du procès. En ce qui concerne le rejet du pourvoi, c’est une opportunité qui nous est offerte de porter cette affaire  >>lire la suite...

OSCE - L’Eglise de Scientologie dénonce : les pouvoirs publics français tentent d’exporter leur politique d’intolérance en Europe
mardi 15 octobre 2013

Lors de la Conférence d’examen sur la dimension humaine de l’OSCE, qui s’est tenue à Varsovie du 23/9 au 4/10/2013, l’Eglise de Scientologie a rappelé les tentatives répétées de la Miviludes pour convaincre les voisins européens de la France du bien-fondé de sa politique d’intolérance à l’encontre des  >>lire la suite...

Interview de Bashy Quraishy : le célèbre journaliste et militant des droits de l’homme a été pris à partie lors de la Conférence annuelle de la FECRIS à Copenhague
mercredi 9 octobre 2013

1. Qui est Bashy Quraishy ? 2. Résumé de quelques extraits 1. Qui est Bashy Quraishy ? Il est né en Inde, mais a grandi au Pakistan. Il est membre de plusieurs commissions, comités et conseils concernant les Droits de l’homme, les questions d’égalité ethnique ou religieuse, l’anti-racisme,  >>lire la suite...

Dernière vidéo

* MIVILUDES : La vérité sur des mensonges
* MIVILUDES : La vérité sur des mensonges

Ouvrages et dossiers

  • Les reconnaissance religieuses de la Scientologie en Europe et dans le monde Les reconnaissance religieuses de la Scientologie en Europe et dans le monde
  • The new heretics of France The new heretics of France
  • Réveil du religieux, éveil de la société Réveil du religieux, éveil de la société
  • France 2012, Inquisition en bande organisée France 2012, Inquisition en bande organisée
  • Liberté d'accès aux documents administratifs Liberté d’accès aux documents administratifs
  • La liste noire, un rapport sous influence La liste noire, un rapport sous influence