N°46

 
dernière parution
Accueil Actualités Le navire de l’Eglise de Scientologie, le Freewinds, célèbre 25 années d’actions caritatives

Le navire de l’Eglise de Scientologie, le Freewinds, célèbre 25 années d’actions caritatives

mercredi 23 juillet 2014

Le navire de l'Eglise de Scientologie, le Freewinds, célèbre 25 années d'actions caritatives

Le 14 juin dernier, un feu d’artifice tiré dans la baie de St Kitts (Caraïbes) a marqué le départ du Freewinds pour sa croisière anniversaire. A l’occasion de la célébration de ses 25 ans en mer, plus de 200 scientologues venus d’églises du monde entier ont participé à une retraite religieuse d’une semaine organisée à bord.

David Miscavige, président du conseil d’administration du Religious Technology Center et chef ecclésiastique de la religion de Scientologie, a présenté une série de manifestations consacrées à une année d’expansion sans précédent :

« Nous célébrons les 25 ans du Freewinds dans une époque qui n’a pas d’équivalent.

Il y a à peine six mois, nous avons lancé notre “âge d’or de la technologie Phase II” et aujourd’hui plus de scientologues que jamais dans notre histoire progressent sur le Pont vers la liberté spirituelle. Il est donc normal que nous nous retrouvions à bord du Freewinds, où chaque scientologue est destiné à découvrir les niveaux spirituels les plus élevés. Et ceci est d’autant plus approprié, compte tenu de la mission humanitaire de ce navire : créer un monde où tous puissent monter vers des horizons jamais imaginés. »

Un quart de siècle de services maritimes et humanitaires

Le Freewinds est le seul navire civil en haute mer reconnu par l’Organisation maritime internationale de l’ONU comme base de formation officielle. À ce titre, le Freewinds a organisé une formation à la sûreté et à la sécurité pour plus d’une centaine d’autorités portuaires, de garde-côtes et d’organisations maritimes des Caraïbes.

Les passagers et l’équipage du Freewinds ont consacré des dizaines de milliers d’heures à des actions humanitaires dans les îles visitées, comme par exemple l’organisation et la réalisation de programmes culturels ; le parrainage d’une campagne de prévention de la toxicomanie et d’une campagne d’éducation aux droits de l’homme et aux valeurs morales pour les jeunes ; l’accueil de manifestations au bénéfice de la collectivité et d’organismes de bienfaisance.

Réduire la criminalité grâce à la campagne du Chemin du Bonheur

La mission sociale plus large du Freewinds est illustrée par son travail en partenariat avec la police nationale et des responsables militaires pour faire connaître le Chemin du bonheur - un guide basé sur le bon sens pour vivre mieux - dans les Caraïbes, ainsi qu ’en Amérique du Sud et en Amérique Centrale.

À ce jour, plus de 11 millions d’exemplaires de cette brochure ont été distribués dans les ports insulaires et dans toute la Colombie, l’Équateur, le Mexique, le Costa Rica, le Guatemala et la République dominicaine. Le livret du Chemin du bonheur est maintenant reconnu comme un facteur contribuant à faire baisser les taux de criminalité et à enseigner les valeurs morales.

En reconnaissance de la contribution du Freewinds, plus de 300 récompenses lui ont été décernées. Ces marques de reconnaissance émanent de diverses associations civiques, d’organismes gouvernementaux et de ministères, ainsi que de Premiers ministres et de Présidents.

Une Journée du Freewinds proclamée officiellement aux Caraïbes

Pour marquer son 25e anniversaire, le Freewinds a en outre été mis à l’honneur par des récompenses spéciales, telles que :

La Journée du Freewinds, proclamée officiellement dans 31 îles par l’Organisation du tourisme des Caraïbes, en reconnaissance au navire pour enrichir « le niveau de vie et le bien-être » dans la région des Caraïbes ;

Un monument au port de Willemstad à Curaçao, port d’attache du Freewinds, dévoilé par le bureau du Premier ministre, en l’honneur du mouillage permanent du navire sur l’île ;

Un monument au port de Bonaire, commandé par le gouverneur en reconnaissance du support apporté par le navire depuis 25 ans ;

Un monument au port de Sainte-Lucie, présenté au nom du gouvernement et de la population pour les contributions du Freewinds aux habitants ;

Un timbre-poste commémoratif du Freewinds sur l’île d’Aruba.

Le Freewinds a commencé son service en tant que retraite religieuse avancée de l’Église de Scientologie en 1988. Ce bateau de 135 mètres de long offre aux paroissiens un environnement calme, à l’écart des distractions du monde. Ils peuvent ainsi étudier et vivre le plus haut niveau de conseil spirituel disponible dans la religion de Scientologie. Le Freewinds accueille également des conventions et des manifestations internationales de Scientologie.

Liens :

Une cathédrale pour le futur

La nouvelle église de Scientologie de Sydney (Australie)

Recherche

Brèves

Célébration de la journée mondiale de l’aide humanitaire (Vidéo)
jeudi 28 août 2014

Célébration de la journée mondiale de l’aide humanitaire (Vidéo)  >>lire la suite...

Notre lettre d’information d’avril 2014 est parue
jeudi 1er mai 2014

Sommaire : La Scientologie reconnue comme religion au Royaume Uni La Scientologie inaugure son nouveau centre spirituel, une cathédrale pour le futur L’Eglise de Scientologie lance une campagne d’information sur les actions humanitaires de ses « ministres volontaires » Lire la lettre  >>lire la suite...

17 Octobre : NOUVELLE RECONNAISSANCE DE LA SCIENTOLOGIE EN EUROPE
jeudi 17 octobre 2013

LA SCIENTOLOGIE EST PLEINEMENT RECONNUE COMME RELIGION ET ASSOCIATION D’UTILITE PUBLIQUE EN HOLLANDE La Cour d’Appel fiscale d’Amsterdam a rendu aujourd’hui 17 octobre 2013 une décision historique dans laquelle elle conclut que : « L’Eglise de Scientologie d’Amsterdam est confirmée comme étant une  >>lire la suite...

L’Eglise de Scientologie annonce porter l’affaire devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme, « loin des pressions de l’exécutif »
mercredi 16 octobre 2013

Cet arrêt est une première victoire en ce sens qu’il a définitivement débouté l’unique partie civile, l’association UNADFI, qui était venue polluer les débats illégalement tout au long du procès. En ce qui concerne le rejet du pourvoi, c’est une opportunité qui nous est offerte de porter cette affaire  >>lire la suite...

OSCE - L’Eglise de Scientologie dénonce : les pouvoirs publics français tentent d’exporter leur politique d’intolérance en Europe
mardi 15 octobre 2013

Lors de la Conférence d’examen sur la dimension humaine de l’OSCE, qui s’est tenue à Varsovie du 23/9 au 4/10/2013, l’Eglise de Scientologie a rappelé les tentatives répétées de la Miviludes pour convaincre les voisins européens de la France du bien-fondé de sa politique d’intolérance à l’encontre des  >>lire la suite...

Interview de Bashy Quraishy : le célèbre journaliste et militant des droits de l’homme a été pris à partie lors de la Conférence annuelle de la FECRIS à Copenhague
mercredi 9 octobre 2013

1. Qui est Bashy Quraishy ? 2. Résumé de quelques extraits 1. Qui est Bashy Quraishy ? Il est né en Inde, mais a grandi au Pakistan. Il est membre de plusieurs commissions, comités et conseils concernant les Droits de l’homme, les questions d’égalité ethnique ou religieuse, l’anti-racisme,  >>lire la suite...

Dernière vidéo

* MIVILUDES : La vérité sur des mensonges
* MIVILUDES : La vérité sur des mensonges

Ouvrages et dossiers

  • Les reconnaissance religieuses de la Scientologie en Europe et dans le monde Les reconnaissance religieuses de la Scientologie en Europe et dans le monde
  • The new heretics of France The new heretics of France
  • Réveil du religieux, éveil de la société Réveil du religieux, éveil de la société
  • France 2012, Inquisition en bande organisée France 2012, Inquisition en bande organisée
  • Liberté d'accès aux documents administratifs Liberté d’accès aux documents administratifs
  • La liste noire, un rapport sous influence La liste noire, un rapport sous influence