N°46

 
dernière parution

Le but de la liberté

vendredi 11 novembre 2011

Le but de la liberté

La Scientologie n’est pas survenue de façon spontanée. Elle a été soutenue très efficacement par une quantité énorme d’informations.

Et la quantité de connaissances dont nous disposons actuellement est vraiment fabuleuse. Sans me vanter, je pense qu’en gros, on a peut-être accumulé plus de connaissances concernant l’esprit humain au cours des quelques dernières années qu’on en avait accumulé au cours des dix mille dernières années.

C’est principalement parce qu’on a utilisé tout ce qui était connu au cours de ces dix mille dernières années, qu’on a utilisé tout ce qu’on pouvait voir et qu’on a utilisé un monde qui veut se baser sur des faits et non sur la spéculation, qui exige des preuves de tout ce que nous faisons et observons et qui veut s’assurer que c’est vrai. Et par-dessus tout, nous devons produire un effet. Nous devons aboutir.

Et ayant très, très bien assimilé cette leçon, j’étais fermement résolu à ce que nous amenions cette étude à un niveau où elle serait extrêmement réalisable, non pas par quelque érudit, quelque devin, quelque relique momifiée assise en haut d’une montagne gelée, mais par celui qui voulait l’utiliser. Et cela me semblait un but admirable. C’était le but identique, et c’est ce pourquoi les peuples ont étudié et espéré – surtout espéré, au cours des dernières centaines d’années. En Asie, ils ont des prophéties au sujet de quelqu’un qui pourrait arriver dans le monde occidental – une philosophie et une prophétie très descriptives à propos de tout cela – et qui permettrait aux gens de se libérer du cycle de la naissance et de la mort en une seule vie.

Eh bien, c’était très facile pour eux de faire cette prophétie. Parce qu’à mesure que des connaissances s’accumulaient, tôt ou tard quelqu’un aurait suffisamment de temps pour étudier le problème à fond, rassembler toutes les vérités reconnaissables déjà existantes, en ajouter d’autres, et réaliser ce but. Cela allait se produire pour sûr. Si cela ne s’était pas produit au cours de ce siècle, ça ce serait produit d’ici quelques siècles.

Mais tôt ou tard, cette réponse aurait été obtenue, principalement parce que l’homme la cherchait depuis dix mille ans.

Naturellement, une personne initiée à la science de l’Occident, au mysticisme religieux et au pragmatisme de l’Orient, en les mélangeant ensemble, verrait qu’il y avait un but valable à atteindre. Et ayant reconnu cela, elle y serait certainement arrivée, si elle s’était lancée.

La chose essentielle que nous avons découverte aujourd’hui est l’état d’être que nous possédons effectivement. Au lieu de s’adonner à des spéculations sur la question de savoir si l’homme a une âme ou non, nous possédons des données.

L’homme peut être libre, et il se trouve en meilleur état lorsqu’il l’est.

Désormais, un homme peut se libérer en une seule vie, en ce qui le concerne, en tant qu’âme.

La vie y travaille durement depuis très longtemps. Et il était temps que quelqu’un gagne dans l’accomplissement de ce but. Et je crois que nous l’avons fait.

L. Ron Hubbard Fondateur

Recherche

Brèves

Célébration de la journée mondiale de l’aide humanitaire (Vidéo)
jeudi 28 août 2014

Célébration de la journée mondiale de l’aide humanitaire (Vidéo)  >>lire la suite...

Notre lettre d’information d’avril 2014 est parue
jeudi 1er mai 2014

Sommaire : La Scientologie reconnue comme religion au Royaume Uni La Scientologie inaugure son nouveau centre spirituel, une cathédrale pour le futur L’Eglise de Scientologie lance une campagne d’information sur les actions humanitaires de ses « ministres volontaires » Lire la lettre  >>lire la suite...

17 Octobre : NOUVELLE RECONNAISSANCE DE LA SCIENTOLOGIE EN EUROPE
jeudi 17 octobre 2013

LA SCIENTOLOGIE EST PLEINEMENT RECONNUE COMME RELIGION ET ASSOCIATION D’UTILITE PUBLIQUE EN HOLLANDE La Cour d’Appel fiscale d’Amsterdam a rendu aujourd’hui 17 octobre 2013 une décision historique dans laquelle elle conclut que : « L’Eglise de Scientologie d’Amsterdam est confirmée comme étant une  >>lire la suite...

L’Eglise de Scientologie annonce porter l’affaire devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme, « loin des pressions de l’exécutif »
mercredi 16 octobre 2013

Cet arrêt est une première victoire en ce sens qu’il a définitivement débouté l’unique partie civile, l’association UNADFI, qui était venue polluer les débats illégalement tout au long du procès. En ce qui concerne le rejet du pourvoi, c’est une opportunité qui nous est offerte de porter cette affaire  >>lire la suite...

OSCE - L’Eglise de Scientologie dénonce : les pouvoirs publics français tentent d’exporter leur politique d’intolérance en Europe
mardi 15 octobre 2013

Lors de la Conférence d’examen sur la dimension humaine de l’OSCE, qui s’est tenue à Varsovie du 23/9 au 4/10/2013, l’Eglise de Scientologie a rappelé les tentatives répétées de la Miviludes pour convaincre les voisins européens de la France du bien-fondé de sa politique d’intolérance à l’encontre des  >>lire la suite...

Interview de Bashy Quraishy : le célèbre journaliste et militant des droits de l’homme a été pris à partie lors de la Conférence annuelle de la FECRIS à Copenhague
mercredi 9 octobre 2013

1. Qui est Bashy Quraishy ? 2. Résumé de quelques extraits 1. Qui est Bashy Quraishy ? Il est né en Inde, mais a grandi au Pakistan. Il est membre de plusieurs commissions, comités et conseils concernant les Droits de l’homme, les questions d’égalité ethnique ou religieuse, l’anti-racisme,  >>lire la suite...

Dernière vidéo

* MIVILUDES : La vérité sur des mensonges
* MIVILUDES : La vérité sur des mensonges

Ouvrages et dossiers

  • Les reconnaissance religieuses de la Scientologie en Europe et dans le monde Les reconnaissance religieuses de la Scientologie en Europe et dans le monde
  • The new heretics of France The new heretics of France
  • Réveil du religieux, éveil de la société Réveil du religieux, éveil de la société
  • France 2012, Inquisition en bande organisée France 2012, Inquisition en bande organisée
  • Liberté d'accès aux documents administratifs Liberté d’accès aux documents administratifs
  • La liste noire, un rapport sous influence La liste noire, un rapport sous influence