N°46

 
dernière parution
Accueil Archives Edition Spéciale Informer les jeunes contre la drogue

Informer les jeunes contre la drogue

jeudi 15 mars 2012

Informer les jeunes contre la drogue

Parmi les jeunes de 17 ans, 42,2 % déclarent avoir fumé du cannabis au moins une fois dans leur vie et 7,3 % en consomment régulièrement (10 fois et plus dans le mois).*

Des tentatives de plus en plus pressantes pour légaliser cette drogue cherchent d’ailleurs à la banaliser et à faire croire qu’elle est inoffensive. Pourtant, la dangerosité de ces produits, corroborée par de nombreuses études scientifiques, ne fait aucun doute.

Pour les membres de l’association Non à la drogue, Oui à la Vie, parrainée par l’Eglise de Scientologie, il n’est pas question de baisser les bras, ni d’accepter sans rien faire que les jeunes se détruisent.

Depuis plus de 20 ans, ils sont sur le terrain pour faire connaître le seul remède pour arrêter la drogue  la prévention par l’information. Robert Galibert, président de l’association et père de trois enfants, a décidé depuis longtemps qu’il était de sa responsabilité d’aider les gens à vivre sans drogue en leur disant la vérité. Le principal problème, c’est le manque d’information et de compréhension, aussi bien de la part des parents, que des personnels soignants, des consommateurs et des dealers eux-mêmes , explique Robert.

 Lorsqu’un jeune comprend vraiment l’action de la drogue sur son corps et son mental, il est capable de prendre la décision d’arrêter. C’est ce qui se produit lors de nos conférences, parce qu’on leur donne des outils pour leur permettre d’agir par eux-mêmes. 

Plus de 11 millions de livrets et de tracts d’information ont été distribués gratuitement sur les stands Non à la drogue, Oui à la Vie, organisés chaque semaine dans les grandes villes françaises. Ces livrets permettent à un grand nombre de jeunes, de parents inquiets, d’éducateurs, etc. de se renseigner sur la réalité des produits. Les bénévoles sont à leur disposition pour répondre à leurs questions ou les aider à comprendre la situation. Même les “ sales types”  peuvent être touchés, comme en témoigne Robert  « Un jour, sur un stand d’information, j’ai tendu un livret sur le cannabis à un monsieur très bien habillé. Il m’a dit  “Non merci, je sais ce que c’est, j’en vends”.

Cet aveu impersonnel m’a stupéfié et je lui ai dit  “Vous ne pensez pas que c’est criminel ” Il m’a répondu  “Non, c’est un commerce comme un autre. Il y en a qui vendent des pommes, moi je vends du shit.” « Je me suis écrié  “Mais vous détruisez les jeunes ” Il m’a répondu  “Ils savent ce que c’est, s’ils veulent se détruire, c’est leur problème, pas le mien”. « J’ai essayé de discuter mais rien n’y faisait, il me répondait  “Si ce n’est pas moi, ce sera quelqu’un d’autre qui en vendra”. Je lui ai demandé s’il avait des enfants. Non. Des amis  Non plus. Des frères et sœurs ?  Là, il s’est littéralement éclairé  il avait une petite sœur de 6 ans. Je l’ai fait parler de sa petite sœur, il en était très fier… « Puis je lui ai dit brusquement  “Et si quelqu’un donne de la drogue à votre petite sœur ”. Il n’a pas hésité un quart de seconde et m’a répondu brusquement  “Je le tue ” Alors je lui ai dit  “C’est ce que vous faites pour les autres”. « Il est resté ébahi pendant au moins une minute, il ne bougeait plus, les yeux dans le vague. Puis il a pris le livret que je lui tendais et il est parti sans rien dire.

Punir et donner tort aux gens ne sert qu’à les conforter dans leur action. Notre travail, c’est d’éveiller leur compréhension et leur conscience, afin qu’ils agissent de façon autodéterminée.

Pour en savoir plus sur les actions de Non à la drogue, Oui à la Vie, visitez le site : www.nonaladrogue.org

* Source : dernière enquête ESCAPAD (Enquête sur la Santé et les Consommations de produits psychoactifs) menée en 2008 auprès de 39 542 jeunes âgés de 17 ans dans le cadre de la Journée d’Appel de Préparation à la Défense.

Recherche

Brèves

Célébration de la journée mondiale de l’aide humanitaire (Vidéo)
jeudi 28 août 2014

Célébration de la journée mondiale de l’aide humanitaire (Vidéo)  >>lire la suite...

Notre lettre d’information d’avril 2014 est parue
jeudi 1er mai 2014

Sommaire : La Scientologie reconnue comme religion au Royaume Uni La Scientologie inaugure son nouveau centre spirituel, une cathédrale pour le futur L’Eglise de Scientologie lance une campagne d’information sur les actions humanitaires de ses « ministres volontaires » Lire la lettre  >>lire la suite...

17 Octobre : NOUVELLE RECONNAISSANCE DE LA SCIENTOLOGIE EN EUROPE
jeudi 17 octobre 2013

LA SCIENTOLOGIE EST PLEINEMENT RECONNUE COMME RELIGION ET ASSOCIATION D’UTILITE PUBLIQUE EN HOLLANDE La Cour d’Appel fiscale d’Amsterdam a rendu aujourd’hui 17 octobre 2013 une décision historique dans laquelle elle conclut que : « L’Eglise de Scientologie d’Amsterdam est confirmée comme étant une  >>lire la suite...

L’Eglise de Scientologie annonce porter l’affaire devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme, « loin des pressions de l’exécutif »
mercredi 16 octobre 2013

Cet arrêt est une première victoire en ce sens qu’il a définitivement débouté l’unique partie civile, l’association UNADFI, qui était venue polluer les débats illégalement tout au long du procès. En ce qui concerne le rejet du pourvoi, c’est une opportunité qui nous est offerte de porter cette affaire  >>lire la suite...

OSCE - L’Eglise de Scientologie dénonce : les pouvoirs publics français tentent d’exporter leur politique d’intolérance en Europe
mardi 15 octobre 2013

Lors de la Conférence d’examen sur la dimension humaine de l’OSCE, qui s’est tenue à Varsovie du 23/9 au 4/10/2013, l’Eglise de Scientologie a rappelé les tentatives répétées de la Miviludes pour convaincre les voisins européens de la France du bien-fondé de sa politique d’intolérance à l’encontre des  >>lire la suite...

Interview de Bashy Quraishy : le célèbre journaliste et militant des droits de l’homme a été pris à partie lors de la Conférence annuelle de la FECRIS à Copenhague
mercredi 9 octobre 2013

1. Qui est Bashy Quraishy ? 2. Résumé de quelques extraits 1. Qui est Bashy Quraishy ? Il est né en Inde, mais a grandi au Pakistan. Il est membre de plusieurs commissions, comités et conseils concernant les Droits de l’homme, les questions d’égalité ethnique ou religieuse, l’anti-racisme,  >>lire la suite...

Dernière vidéo

* MIVILUDES : La vérité sur des mensonges
* MIVILUDES : La vérité sur des mensonges

Ouvrages et dossiers

  • Les reconnaissance religieuses de la Scientologie en Europe et dans le monde Les reconnaissance religieuses de la Scientologie en Europe et dans le monde
  • The new heretics of France The new heretics of France
  • Réveil du religieux, éveil de la société Réveil du religieux, éveil de la société
  • France 2012, Inquisition en bande organisée France 2012, Inquisition en bande organisée
  • Liberté d'accès aux documents administratifs Liberté d’accès aux documents administratifs
  • La liste noire, un rapport sous influence La liste noire, un rapport sous influence