N°46

 
dernière parution
Accueil Actualités Georges Fenech en flagrant délit : la version officielle de la Miviludes est contredite par Mgr Konstantin Bendas, vice-président de l’Union des Chrétiens Evangélistes de Russie

Georges Fenech en flagrant délit : la version officielle de la Miviludes est contredite par Mgr Konstantin Bendas, vice-président de l’Union des Chrétiens Evangélistes de Russie

mardi 17 juillet 2012

La condamnation de Georges Fenech pour diffamation le 1er juin dernier par la 17ème chambre correctionnelle du Tribunal de Grande Instance de Paris (décision dont l’intéressé a annoncé faire appel), a été relayée en Russie par quelques articles de presse. Cela à cause des liens entre Georges Fenech et Alexandre Dvorkin, champion de la lutte antireligieuse « made in Russia ».

A cette occasion, la presse russe a relaté une interview de Mgr Konstantin Bendas, vice-président de l’Union des Chrétiens Evangélistes de Russie, qui s’est exprimé sur sa visite à la Miviludes en 2011, à l’occasion de laquelle il avait rencontré son président, Georges Fenech.

La Miviludes avait très officiellement raconté dans sa Lettre d’information (mai/sept 2011) que l’entretien s’était merveilleusement bien passé : "L’entretien qui s’est déroulé dans des conditions très cordiales a permis de préciser les approches russe et française de la question. Mgr Bendas a exprimé le souhait d’inviter le président de la Miviludes en Russie, notamment pour expliquer à la Douma l’organisation, les missions et le fonctionnement de la Miviludes, ainsi que le dispositif législatif français en la matière. M. Fenech a répondu qu’il accepterait volontiers une invitation à se rendre à Moscou." 

Pourtant, l’entretien avec Konstantin Bendas montre que cette version angélique de la Miviludes est une tromperie. Voici quelques extraits de l’interview :

"La réunion avec le chef de la Miviludes m’a laissé dans une grande perplexité. (…)   J’ai été tout d’abord extrêmement surpris de la quantité de services de sécurité qui entouraient Monsieur Fenech. Sur le bâtiment qui abrite la Miviludes, il n’y a aucun signe qui l’indique, mais par contre il y a une grande quantité de caméras de surveillance. A l’entrée de l’immeuble, nous avons été accueillis par des officiers de gendarmerie, équipés de gilets par balles et d’armes automatiques. A l’intérieur, il y a des caméras de surveillance partout, même dans le petit ascenseur, et un gendarme nous a escorté jusqu’au bureau du Président.

  Le bureau de Monsieur Fenech est fourni avec ce qu’il y a de plus cher, et est au-delà de tout ce que j’ai pu voir dans les bureaux d’autres hauts fonctionnaires français que j’ai pu visiter, tels que celui du Secrétaire d’Etat à l’éducation, celui d’un chef de département du Ministère de la Défense, celui d’un Secrétaire d’Etat du Ministère de l’intérieur, etc. Nulle part je n’ai vu un tel luxe coûteux dans le mobilier et la décoration. Aucun des hauts fonctionnaires de l’Etat français que j’ai pu rencontrer n’arborait un costume et une montre en or si ostensiblement chers et luxueux.  

J’ai sincèrement essayé de comprendre quel genre de menace justifiait de telles mesures de sécurité et de tels investissements financiers. Hélas, après une heure et demie de conversation, je n’avais toujours pas de réponse claire.  

Il y avait bien des formules toutes faites et non constitutionnelles, telles que la "menace sectaire" ou les "dérives sectaires". Lorsque j’ai demandé ce que cela voulait dire, là encore je n’ai pas obtenu de réponse claire. (…)

  Selon l’expression de Monsieur Fenech, la "menace sectaire" est une tentative d’influencer toute personne qui se trouverait dans un état de "faiblesse" où on pourrait la "manipuler". Comptant sur ses doigts,il a énuméré les situations suivantes : ceux qui viennent de perdre un être proche, une personne malade, une personne handicapée, récemment divorcée, une personnes qui a des problèmes familiaux, des conflits familiaux, ainsi que tous les enfants, les adolescents, les jeunes, les élèves et étudiants, les femmes enceintes, ceux qui servent dans l’armée, ceux qui purgent une peine de prison, les subordonnés dans une relation de travail… Il ne restait que "ceux qui se lèvent le matin du pied gauche" à ne pas figurer sur cette liste. Pratiquement toute la population de la planète tombait dans la catégorie de ceux qui sont susceptibles d’être "influencés sectairement". Et la Miviludes cherche à protéger toute personne de l’influence de toute personne. Le champ d’application, comme vous pouvez le voir, est très large, et les critères sont uniquement fixés par la Miviludes elle-même.

  A mon avis, ces gens ont inventé une terrible menace et reçoivent beaucoup d’argent pour « l’étudier » et la « combattre ». Aux frais de l’Etat, aux frais du contribuable… (…)

  M. Fenech a décrit comme l’une de ses réalisations son influence sur d’autres pays. Il a aussi laissé entendre qu’il avait des disciples en Russie. Lorsque la réunion a pris fin et que nous sommes sortis, j’ai entendu un soupir de soulagement de mon interprète féminine. Je lui ai demandé son impression et elle m’a dit : "Je n’ai jamais fait partie d’aucune secte, mais si elles existent réellement, elles doivent être comme la Miviludes". " 

Sans commentaires …

Recherche

Brèves

Célébration de la journée mondiale de l’aide humanitaire (Vidéo)
jeudi 28 août 2014

Célébration de la journée mondiale de l’aide humanitaire (Vidéo)  >>lire la suite...

Notre lettre d’information d’avril 2014 est parue
jeudi 1er mai 2014

Sommaire : La Scientologie reconnue comme religion au Royaume Uni La Scientologie inaugure son nouveau centre spirituel, une cathédrale pour le futur L’Eglise de Scientologie lance une campagne d’information sur les actions humanitaires de ses « ministres volontaires » Lire la lettre  >>lire la suite...

17 Octobre : NOUVELLE RECONNAISSANCE DE LA SCIENTOLOGIE EN EUROPE
jeudi 17 octobre 2013

LA SCIENTOLOGIE EST PLEINEMENT RECONNUE COMME RELIGION ET ASSOCIATION D’UTILITE PUBLIQUE EN HOLLANDE La Cour d’Appel fiscale d’Amsterdam a rendu aujourd’hui 17 octobre 2013 une décision historique dans laquelle elle conclut que : « L’Eglise de Scientologie d’Amsterdam est confirmée comme étant une  >>lire la suite...

L’Eglise de Scientologie annonce porter l’affaire devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme, « loin des pressions de l’exécutif »
mercredi 16 octobre 2013

Cet arrêt est une première victoire en ce sens qu’il a définitivement débouté l’unique partie civile, l’association UNADFI, qui était venue polluer les débats illégalement tout au long du procès. En ce qui concerne le rejet du pourvoi, c’est une opportunité qui nous est offerte de porter cette affaire  >>lire la suite...

OSCE - L’Eglise de Scientologie dénonce : les pouvoirs publics français tentent d’exporter leur politique d’intolérance en Europe
mardi 15 octobre 2013

Lors de la Conférence d’examen sur la dimension humaine de l’OSCE, qui s’est tenue à Varsovie du 23/9 au 4/10/2013, l’Eglise de Scientologie a rappelé les tentatives répétées de la Miviludes pour convaincre les voisins européens de la France du bien-fondé de sa politique d’intolérance à l’encontre des  >>lire la suite...

Interview de Bashy Quraishy : le célèbre journaliste et militant des droits de l’homme a été pris à partie lors de la Conférence annuelle de la FECRIS à Copenhague
mercredi 9 octobre 2013

1. Qui est Bashy Quraishy ? 2. Résumé de quelques extraits 1. Qui est Bashy Quraishy ? Il est né en Inde, mais a grandi au Pakistan. Il est membre de plusieurs commissions, comités et conseils concernant les Droits de l’homme, les questions d’égalité ethnique ou religieuse, l’anti-racisme,  >>lire la suite...

Dernière vidéo

* MIVILUDES : La vérité sur des mensonges
* MIVILUDES : La vérité sur des mensonges

Ouvrages et dossiers

  • Les reconnaissance religieuses de la Scientologie en Europe et dans le monde Les reconnaissance religieuses de la Scientologie en Europe et dans le monde
  • The new heretics of France The new heretics of France
  • Réveil du religieux, éveil de la société Réveil du religieux, éveil de la société
  • France 2012, Inquisition en bande organisée France 2012, Inquisition en bande organisée
  • Liberté d'accès aux documents administratifs Liberté d’accès aux documents administratifs
  • La liste noire, un rapport sous influence La liste noire, un rapport sous influence