N°46

 
dernière parution
Accueil Archives Les derniers numéros N° 45 - Psychotropes : Attention danger Edito : LES « MEDIATOR » DE L’ESPRIT…

Edito : LES « MEDIATOR » DE L’ESPRIT…

mercredi 16 novembre 2011

Edito : LES « MEDIATOR » DE L'ESPRIT…

Plusieurs psychotropes – 9 exactement . [1] – ainsi que la classe entière des antidépresseurs inhibiteurs de la recapture de la sérotonine (soit 85 produits [2]) figurent sur la liste des médicaments à risque publiée par l’AFSSAPS (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé). Autrement dit, prendre l’un de ces psychotropes peut entraîner des conséquences dommageables, voire graves, sur la santé. Mais, au moins, guérissent-ils l’esprit ?

La question mérite d’être posée, car, dans notre société, la psychiatrie est supposée prendre en charge les troubles du mental. Or, la psychiatrie dispose actuellement de trois « remèdes » : l’enfermement, les électrochocs et les psychotropes. Il ne viendrait à l’idée de personne de s’imaginer que l’enfermement ait une quelconque valeur thérapeutique. Il s’agit essentiellement de protéger l’entourage de la personne, ou plus largement la société. Ce n’est donc pas un soin apporté à quelqu’un dans son propre intérêt, même si l’on peut bien entendu comprendre la nécessité d’une telle mesure.

Il ne viendrait à l’esprit de personne non plus de penser que les électrochocs – aujourd’hui rebaptisés sismothérapie – aient une quelconque valeur thérapeutique : une décharge de plusieurs centaines de volts a pour effet une destruction massive de cellules nerveuses, en particulier dans le système cérébral. Si cela avait une vertu pour la personne elle-même, les praticiens de la petite chaise électrique y passeraient volontiers… ce qui n’est manifestement pas le cas !

Restent les psychotropes : ont-ils une valeur thérapeutique ? Là, nous devons nous arrêter sur les mots. Étymologiquement, psychiatrie veut dire médecine (du grec iatros, médecin) de l’âme (psukhê). Certes, les manuels de psychiatrie moderne professent que l’homme n’a pas d’âme. Les émotions et les œuvres de l’esprit seraient le produit du seul système nerveux, précisément d’une petite couche de matière grise d’un à deux millimètres d’épaisseur qui entoure le cerveau : l’écorce cérébrale, ou cortex. Si l’on suit cette piste, la différence entre un Mozart et un Hitler relèverait de quelques connexions de neurones différemment arrangées… mais alors, pourquoi s’appeler « médecine de l’âme » ?

Les psychotropes agissent sur le système nerveux, avec des effets sédatifs ou euphorisants qui peuvent avoir des bénéfices momentanés, avec ou sans effets secondaires sur la santé physiologique. Mais c’est tout ce qu’ils font, et je note d’ailleurs qu’ils sont couramment utilisés en institution pour « calmer » les patients, la camisole chimique étant jugée moins barbare que les pratiques d’antan. Mais où est la thérapie de l’esprit dans tout cela ? Là aussi, soyons clairs sur les mots : une thérapie est une démarche à la fin de laquelle le patient est à nouveau en bonne santé, capable de repartir dans la vie. Un sportif revient sur le terrain après une opération, mais fait-on confiance à quelqu’un qui est sous médicaments ou qui sort d’un hôpital psychiatrique ?

Il est donc difficile d’associer l’idée d’une thérapie qui serait efficace pour le bien-être futur de la personne, et les outils actuels que sont l’enfermement, les électrochocs et les psychotropes. Mais que les institutions psychiatriques soient elles-mêmes respectueuses de la dignité et des droits des personnes est une autre question, beaucoup plus grave et sur laquelle le plus grand doute est permis.

Au moment où une nouvelle loi sur l’internement et les traitements sous contrainte vient d’être adoptée, la plus grande vigilance s’impose.

Danièle Gounord

Recherche

Brèves

Célébration de la journée mondiale de l’aide humanitaire (Vidéo)
jeudi 28 août 2014

Célébration de la journée mondiale de l’aide humanitaire (Vidéo)  >>lire la suite...

Notre lettre d’information d’avril 2014 est parue
jeudi 1er mai 2014

Sommaire : La Scientologie reconnue comme religion au Royaume Uni La Scientologie inaugure son nouveau centre spirituel, une cathédrale pour le futur L’Eglise de Scientologie lance une campagne d’information sur les actions humanitaires de ses « ministres volontaires » Lire la lettre  >>lire la suite...

17 Octobre : NOUVELLE RECONNAISSANCE DE LA SCIENTOLOGIE EN EUROPE
jeudi 17 octobre 2013

LA SCIENTOLOGIE EST PLEINEMENT RECONNUE COMME RELIGION ET ASSOCIATION D’UTILITE PUBLIQUE EN HOLLANDE La Cour d’Appel fiscale d’Amsterdam a rendu aujourd’hui 17 octobre 2013 une décision historique dans laquelle elle conclut que : « L’Eglise de Scientologie d’Amsterdam est confirmée comme étant une  >>lire la suite...

L’Eglise de Scientologie annonce porter l’affaire devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme, « loin des pressions de l’exécutif »
mercredi 16 octobre 2013

Cet arrêt est une première victoire en ce sens qu’il a définitivement débouté l’unique partie civile, l’association UNADFI, qui était venue polluer les débats illégalement tout au long du procès. En ce qui concerne le rejet du pourvoi, c’est une opportunité qui nous est offerte de porter cette affaire  >>lire la suite...

OSCE - L’Eglise de Scientologie dénonce : les pouvoirs publics français tentent d’exporter leur politique d’intolérance en Europe
mardi 15 octobre 2013

Lors de la Conférence d’examen sur la dimension humaine de l’OSCE, qui s’est tenue à Varsovie du 23/9 au 4/10/2013, l’Eglise de Scientologie a rappelé les tentatives répétées de la Miviludes pour convaincre les voisins européens de la France du bien-fondé de sa politique d’intolérance à l’encontre des  >>lire la suite...

Interview de Bashy Quraishy : le célèbre journaliste et militant des droits de l’homme a été pris à partie lors de la Conférence annuelle de la FECRIS à Copenhague
mercredi 9 octobre 2013

1. Qui est Bashy Quraishy ? 2. Résumé de quelques extraits 1. Qui est Bashy Quraishy ? Il est né en Inde, mais a grandi au Pakistan. Il est membre de plusieurs commissions, comités et conseils concernant les Droits de l’homme, les questions d’égalité ethnique ou religieuse, l’anti-racisme,  >>lire la suite...

Dernière vidéo

* MIVILUDES : La vérité sur des mensonges
* MIVILUDES : La vérité sur des mensonges

Ouvrages et dossiers

  • Les reconnaissance religieuses de la Scientologie en Europe et dans le monde Les reconnaissance religieuses de la Scientologie en Europe et dans le monde
  • The new heretics of France The new heretics of France
  • Réveil du religieux, éveil de la société Réveil du religieux, éveil de la société
  • France 2012, Inquisition en bande organisée France 2012, Inquisition en bande organisée
  • Liberté d'accès aux documents administratifs Liberté d’accès aux documents administratifs
  • La liste noire, un rapport sous influence La liste noire, un rapport sous influence