N°46

 
dernière parution
Accueil Actualités 10e Sommet international des Jeunes pour les droits de l’Homme : Comment enseigner les droits de l’Homme aux dirigeants de demain

10e Sommet international des Jeunes pour les droits de l’Homme : Comment enseigner les droits de l’Homme aux dirigeants de demain

mardi 17 septembre 2013

10e Sommet international des Jeunes pour les droits de l'Homme : Comment enseigner les droits de l'Homme aux dirigeants de demain

Bruxelles – Pour la deuxième année consécutive, Youth for Human Rights International a organisé son Sommet des droits de l’Homme les 6 et 7 septembre 2013 à l’Auditorium international de Bruxelles. Des jeunes délégués de plus de 30 pays ont participé à ces journées, ainsi que des représentants de l’ONU et différents défenseurs des droits de l’homme.

Le but de Youth for Human Rights International est d’enseigner les droits de l’Homme aux jeunes, en particulier la Déclaration universelle des droits de l’Homme des Nations Unies, pour les inciter à devenir des défenseurs de la tolérance et de la paix. Cette manifestation était organisée avec le parrainage de Jongeren voor Mensenrechten Belgique, l’ONG Village Suisse, l’ONG AJC Bomoko, La Voix des Faibles ASBL, Grains de Sable ASBL, le Département des droits de l’Homme de l’Église de Scientologie Internationale et Des Jeunes pour les droits de l’Homme Genève.

Pendant deux jours, les jeunes délégués ont partagé leurs expériences et présenté leurs actions d’éducation aux droits de l’Homme dans leurs pays : art, spectacles, réalisation de films, présentations dans les écoles, ateliers dans les communautés, marches internationales pour les droits de l’Homme, etc. D’éminents orateurs étaient venus du Cameroun, de la République Démocratique du Congo, du Danemark, de France, du Mexique, des Pays-Bas, du Népal, du Nigéria, de Mongolie, d’Afrique du Sud, du Sri Lanka, de Suisse, de Taïwan et des États- Unis d’Amérique.

Mary Shuttleworth, fondatrice et présidente de Youth for Human Rights International (YHRI), a accueilli les invités d’honneur. Son Excellence, le Professeur Bertrand G. Ramcharan, ancien Haut-Commissaire des Nations Unies pour les droits de l’Homme de 2003 à 2004, a souligné l’importance de l’éducation aux droits de l’Homme. « Notre monde est un monde en proie à de nombreux problèmes et défis et, rien que par la poursuite de stratégies de défense des droits de l’Homme par la gouvernance aux niveaux national, régional et international, nous pouvons espérer réussir à résoudre ces problèmes », a-t-il déclaré. « En enseignant à chaque enfant, chaque personne, les droits de l’Homme, on peut espérer qu’à leur tour, ils pourraient inciter leurs gouvernements à poursuivre ces stratégies de droit humain. La survie de l’humanité et la justice mondiale en dépendent. »

Son Excellence M. Enzo di Taranto, ancien coordonnateur du Programme international des droits de l’Homme de l’ONU, Action 2, a inauguré, en première mondiale, l’exposition de photos de célébrités de premier plan à Haïti, dans le cadre d’une campagne caritative mondiale.

Son Excellence, l’Ambassadeur Irénéo Omositson Namboka, ancien Conseiller en éducation et en protection des droits de l’Homme, ancien diplomate du gouvernement ougandais, de 1974 à 1987, a déclaré : « Youth for Human Rights International prend une place légitime comme entité de la société civile, inégalée dans le monde, pour la promotion de l’éducation aux droits de l’Homme, de la paix et de la fraternité universelle. »

Un message spécial du président de la République de Chine (Taïwan), M. Ma Ying-Jiou, a été lu par Mme Simone Hsu : « C’est mon espoir sincère que cet événement important nous permette de faire progresser le développement des droits de l’homme à travers le monde, de promouvoir l’éducation sur la primauté du droit au sein de la jeune génération, et de renforcer les mécanismes de protection des droits de l’Homme. Ce faisant, nous pouvons ensemble contribuer au respect de la dignité humaine et des valeurs. »

Le Professeur Claus Haagen Jensen, professeur de droit public et ancien Président du conseil d’administration de l’Institut danois pour les droits de l’Homme, a animé la session plénière extraordinaire sur le thème « Comment pouvons-nous donner de la puissance aux futurs dirigeants grâce à l’éducation aux droits de l’Homme ? » Il a déclaré : « Cette initiative fondamentale concernant les droits de l’Homme est unique en son genre. Je ne connais aucune autre activité dans le monde qui ait autant de portée que celle d’YHRI ».

Les intervenants ont donné des exemples de violations des droits humains pour illustrer la nécessité urgente de développer l’éducation aux droits de l’Homme. Ils ont souligné l’importance des initiatives dans ce domaine et des projets présentés par les jeunes délégués.

M. Bashy Quraishy, Secrétaire général d’Initiative musulmane européenne pour la cohésion sociale (EMISCO) a expliqué : « Je dois dire que je suis très jaloux de ces gens dévoués et je souhaiterais être aussi focalisé, déterminé et obstiné qu’eux dans mes idées et mes actions. Je souhaite également que de plus en plus de jeunes gens dans ce monde s’impliquent pour les droits de l’Homme, en commençant par être eux-mêmes conscients de l’importance des droits de l’Homme, puis en connaissant ces droits et en les faisant respecter à tout moment. Quand on est bien familiarisé avec ces droits, alors la meilleure chose à faire est de les apprendre aux autres. »

Le « Prix des Héros » des droits de l’Homme a récompensé quatre équipes pour leur contribution exceptionnelle à l’éducation aux droits de l’Homme dans leurs pays respectifs : Nicole Crellin a reçu le prix au nom de l’équipe YHR-Canada. Ses membres ont recueilli de milliers de signatures pour une pétition demandant à ce que l’on enseigne les droits de l’homme dans les écoles ; ils ont distribué plus de 34 000 livrets d’information et ont organisé 158 manifestations qui ont touché plus de 33 000 personnes.

L’équipe de YHR-Costa Rica, conduite par Camilo Guzmán, a été récompensée pour avoir organisé de nombreux ateliers, conférences et manifestations. Ils ont également distribué près de 5 000 livrets et 10 600 prospectus, et ont obtenu environ 3 500 signatures pour promouvoir l’éducation aux droits de l’Homme dans les écoles.

Youth for Human Rights Danemark est reconnue comme association humanitaire à but non lucratif par l’administration danoise. L’ambassadeur des jeunes, Nina Christensen Fay, et la déléguée, Layal Sarhan, ont reçu le prix au nom de leur équipe. Pendant 5 ans, ils ont ainsi collaboré avec la ville de Copenhague au festival « Taste the World » et ont pu sensibiliser des milliers de gens. Lors de la Journée internationale de la jeunesse, le 10 août 2013, ils ont installé une pétition de 6 mètres de long dans une célèbre rue piétonne de Copenhague et ont recueilli des signatures de soutien pour intégrer l’éducation aux droits de l’Homme à la législation danoise.

Enfin, Andrew Chalmers et Samarendra Patra, ont reçu le prix au nom de l’équipe YHR-Inde, qui a sensibilisé plus de 100 000 personnes aux droits de l’Homme au cours de manifestations et de marches pour les droits de l’Homme. Grâce à leurs activités, plus de 100 millions de personnes ont été sensibilisées aux droits de l’Homme par la télévision, la radio et la presse écrite.

La séance de clôture du Sommet international des droits de l’Homme 2013 s’est tenue le dimanche 8 septembre, lors d’une conférence interreligieuse pour la paix. au grand auditorium des Églises de Scientologie pour l’Europe à Bruxelles. Mary Shuttleworth, présidente de YHRI, a remercié les participants : « Merci encore d’avoir fait autant de kilomètres, d’avoir surmonté des obstacles difficiles pour suivre nos rêves communs de construction d’un monde meilleur inspiré par l’éducation aux droits de l’Homme », et leur a donné rendez-vous en 2014 pour le prochain Sommet.

Liens recommandés :

DES JEUNES POUR LES DROITS DE L’HOMME

LA FRANCE CONDAMNEE POUR VIOLATION DE LA LIBERTE RELIGIEUSE

ESPOIR DE PAIX AU MOYEN-ORIENT

Recherche

Brèves

Célébration de la journée mondiale de l’aide humanitaire (Vidéo)
jeudi 28 août 2014

Célébration de la journée mondiale de l’aide humanitaire (Vidéo)  >>lire la suite...

Notre lettre d’information d’avril 2014 est parue
jeudi 1er mai 2014

Sommaire : La Scientologie reconnue comme religion au Royaume Uni La Scientologie inaugure son nouveau centre spirituel, une cathédrale pour le futur L’Eglise de Scientologie lance une campagne d’information sur les actions humanitaires de ses « ministres volontaires » Lire la lettre  >>lire la suite...

17 Octobre : NOUVELLE RECONNAISSANCE DE LA SCIENTOLOGIE EN EUROPE
jeudi 17 octobre 2013

LA SCIENTOLOGIE EST PLEINEMENT RECONNUE COMME RELIGION ET ASSOCIATION D’UTILITE PUBLIQUE EN HOLLANDE La Cour d’Appel fiscale d’Amsterdam a rendu aujourd’hui 17 octobre 2013 une décision historique dans laquelle elle conclut que : « L’Eglise de Scientologie d’Amsterdam est confirmée comme étant une  >>lire la suite...

L’Eglise de Scientologie annonce porter l’affaire devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme, « loin des pressions de l’exécutif »
mercredi 16 octobre 2013

Cet arrêt est une première victoire en ce sens qu’il a définitivement débouté l’unique partie civile, l’association UNADFI, qui était venue polluer les débats illégalement tout au long du procès. En ce qui concerne le rejet du pourvoi, c’est une opportunité qui nous est offerte de porter cette affaire  >>lire la suite...

OSCE - L’Eglise de Scientologie dénonce : les pouvoirs publics français tentent d’exporter leur politique d’intolérance en Europe
mardi 15 octobre 2013

Lors de la Conférence d’examen sur la dimension humaine de l’OSCE, qui s’est tenue à Varsovie du 23/9 au 4/10/2013, l’Eglise de Scientologie a rappelé les tentatives répétées de la Miviludes pour convaincre les voisins européens de la France du bien-fondé de sa politique d’intolérance à l’encontre des  >>lire la suite...

Interview de Bashy Quraishy : le célèbre journaliste et militant des droits de l’homme a été pris à partie lors de la Conférence annuelle de la FECRIS à Copenhague
mercredi 9 octobre 2013

1. Qui est Bashy Quraishy ? 2. Résumé de quelques extraits 1. Qui est Bashy Quraishy ? Il est né en Inde, mais a grandi au Pakistan. Il est membre de plusieurs commissions, comités et conseils concernant les Droits de l’homme, les questions d’égalité ethnique ou religieuse, l’anti-racisme,  >>lire la suite...

Dernière vidéo

* MIVILUDES : La vérité sur des mensonges
* MIVILUDES : La vérité sur des mensonges

Ouvrages et dossiers

  • Les reconnaissance religieuses de la Scientologie en Europe et dans le monde Les reconnaissance religieuses de la Scientologie en Europe et dans le monde
  • The new heretics of France The new heretics of France
  • Réveil du religieux, éveil de la société Réveil du religieux, éveil de la société
  • France 2012, Inquisition en bande organisée France 2012, Inquisition en bande organisée
  • Liberté d'accès aux documents administratifs Liberté d’accès aux documents administratifs
  • La liste noire, un rapport sous influence La liste noire, un rapport sous influence